Egypte, les chemins de la liberté

De Shahinaz Abdel Salam aux éditions Michel Lafon,
disponible à Oum El Dounia Tahrir

 Un émouvant hommage précède l’histoire de cette jeune femme.

« A la mémoire de Nafissa el-Marakbi, villageoise torturée à mort dans
 le commissariat de police de Sarando, Nawal Ali, journaliste et militante,
décédée d’un cancer en 2010 sans avoir vu la révolution qu’elle appelait de ses vœux, Khaled Saïd, lumière qui a ouvert les yeux à la jeunesse égyptienne 
»

Shahinaz est née et a grandi en Egypte dans une famille régie par le conformisme de la bonne société. Rebelle dès son plus jeune âge, elle ne conçoit pas d’adhérer aux traditions imposées, comme le port du foulard islamique. Mais sous la pression familiale et sociale, elle doit un jour épouser, comme tant de jeunes Egyptiennes, un homme qu’elle ne connaît pas. Un calvaire d’un an conclu par un divorce libérateur au goût de promesse. Elle le sait depuis toujours : il ne faut jamais plier et, surtout, se battre pour faire triompher le droit des femmes à l’égalité et à la liberté. Seulement, pour changer les mentalités, Shahinaz en est convaincue, il faut d’abord réformer le système politique. La jeune femme est donc l’une des premières à rejoindre les rangs des cyber activistes qui précipiteront la chute du président Hosni Moubarak après trois décennies de pouvoir absolu. Sur son blog, elle invite sans relâche ses compatriotes à ouvrir les yeux et à se révolter contre l’autorité dictatoriale. Dans la rue, elle est en première ligne pour dénoncer, malgré les risques, les dérives du régime, les élections truquées ou la torture policière. Un combat aux allures de David contre Goliath… Epuisée par ces années de lutte, elle trouve refuge en France, d’où elle poursuit son travail de sape. En février 2011, Shahinaz revient au Caire et foule le sol égyptien libéré de son tyran. Elle a gagné la reconnaissance de ses compatriotes et l’espoir d’un nouvel avenir.

Un ouvrage coécrit avec Tangi Salaün, correspondant en Egypte pour Le Figaro, L’Express, RTL et I>Télé.

Retrouvez le blog de Shahinaz (en arabe) avec des archives remontant jusqu’à février 2005. http://wa7damasrya.blogspot.com/

 A écouter, à lire …

http://www.rfi.fr/emission/20111029-egypte-debuts-liberte-shahinaz-abdel-salam

http://www.afrik.com/article23990.html

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s