Où et quand rencontrer l’écrivain Gilbert Sinoué au Caire ?

Lundi 25 octobre de 18h à 21h
Oum El Dounia Centre-ville : 3 rue Talaat Harb, 1er étage
Dans le cadre intime de la boutique-librairie Oum El Dounia, discutez avec Gilbert Sinoué autour d’un verre, dans une ambiance francophone internationale

 Mardi 26 octobre de 10h30 à 12h
Oum El Dounia Maadi : rue 23, derrière la rue El Nadi
Cette rencontre est avant tout une discussion entre l’auteur et ses lecteurs, en petit comité.

Mardi 26 octobre de 19h à 21h
Grand Collège de la Sainte Famille (Jésuites) : 151 rue Ramsès, Faggalah
Un grand moment de retrouvailles entre l’écrivain et les amis de son ancien collège..

 Mercredi 27 octobre à 19h
Centre Culturel Français (CFCC) d’Héliopolis : 5 rue Chafik el Dib (Ard el Golf)
Sur le toit terrasse du CFCC Heliopolis,

 Jeudi 28 octobre à 19h
Centre Culturel Français (CFCC) de Mounira : rue Huquq el Frinseya
Regards croisés avec Alaa el Aswany, débat animé par Claude Guibal
Dans l’auditorium du CFCC Mounira, un débat qui promet d’être passionnant entre deux Egyptiens du centre-ville, francophones, qui sont devenus deux grands auteurs incontournables.  

 Ces évènements sont organisés en partenariat avec le Centre Français de Culture et de Coopération (CFCC) et l’Association des Anciens Elèves des Jésuites.

 La plus belle introduction à toutes ces rencontres est cet extrait de l’émission la Grande Librairie sur France 5 où Gilbert Sinoué présentait l’un de ses derniers livres : Le Souffle du Jasmin

http://www.dailymotion.com/video/xd9cr3_la-grande-librairie-france-5_webcam

Qui est Gilbert Sinoué ?

Au Caire, le 18 février 1947, naît un bébé du nom de Samir Gilbert Kassab … qui deviendra un jour Gilbert Sinoué. Une enfance partagée entre les bancs du Collège de la Sainte Famille (Jésuites), le centre-ville du Caire où il vivait et les rives du Nil auquel il demeure très attaché.
Son père, Maurice Cassab, acheta en 1960, un superbe bateau, le Kassed Kheir. «En Egypte, je vivais sur un bateau, celui que mon père avait racheté au roi Farouk. Il l’avait transformé en navire de croisière pour les touristes. C’est là que j’ai vu chanter Jacques Brel et que j’ai eu la certitude qu’un jour j’écrirais », déclare-t-il dans une interview.
Ces 18 années passées sous le soleil d’Egypte le marquent à tout jamais et Le Caire conserve une place privilégiée dans son cœur. En 1965, avec ses parents, il quitte l’Egypte pour Beyrouth où il passe son baccalauréat. En 1968, Gilbert Sinoué s’installe à Paris où il entame des études de guitare classique. Des débuts difficiles où il s’essaye aux rôles de compositeur, auteur et interprète. Il gagnera même un concours organisé par la radio Europe 1, qui le fera monter, le temps d’une chanson, sur la célèbre scène de l’Olympia à Paris. Il écrit surtout pour des grands noms de la chanson française : Claude François, Dalida, Isabelle Aubret, Marie Laforêt, Jean Marais, … Au tournant de la quarantaine, à l’âge où l’on se pose mille questions, Gilbert Sinoué (en hommage au Sinouhé l’Egyptien de Mika Waltari) se concentre de plus en plus sur l’écriture. Et c’est là qu’il franchit le pas vers son premier roman.

Un auteur à succès

En 1987, sort Le pourpre et l’olivier (ou comment un esclave à Rome devient le XVIème Pape). Les romans se succèdent :

  •  Avicenne ou la route d’Ispahan,
  • L’Egyptienne,  suivie de La fille du Nil,
  • Le Livre de Saphir (qui obtient le Prix des Libraires en 1996, plus de 500 000 exemplaires),
  • L’enfant de Bruges (plus de 400 000 exemplaires),
  • Les silences de Dieu (Grand Prix de la Littérature policière),
  • Le colonel et l’enfant-roi (une page mouvementée de l’histoire d’Egypte avec certains passages très autobiographiques),
  • Erevan (sur le drame de l’Arménie), … au total Gilbert Sinoué a signé 21 livres, traduits en 15 langues, dont Des jours et des nuits, qui a été adapté pour la télévision.

Il a même écrit les 150 épisodes d’un feuilleton de télévision, Le destin du docteur Calvet et a collaboré à une série télévisée pour M6 : La légende des trois clefs. Quatre de ses romans sont traduits en arabe (L’Egyptienne, La Fille du Nil, Avicenne, Le Livre de Saphir) publiés par Al Kamal publishing et 4 autres sont en cours de traduction. Une version arabe piratée Des jours et des nuits circule sur le marché égyptien.
Le souffle du jasmin (paru en avril 2010) et Le cri des pierres (sorti le 15 septembre 2010) composent les deux volumes d’Inch’Allah, son dernier succès. A travers la vie de quatre familles (égyptienne, palestinienne, juive et irakienne) depuis les années 1920, c’est toute l’histoire du Moyen-Orient qui est vécue avec drame et passion.
Gilbert Sinoué a été décoré Chevalier des Arts et des Lettres.

Gilbert Sinoué en Egypte

Des jours et des nuits, Avicenne et Le Livre de Saphir, sont les trois livres qui lui ont procuré le plus grand plaisir d’écriture, nous confie-t-il. Et l’Egypte garde une place privilégiée dans son œuvre puisqu’il lui a consacrée 5 romans (L’Egyptienne, La fille du Nil, Le dernier pharaon, Akhenaton, Le colonel et l’enfant-roi).

Pourtant Gilbert Sinoué vient peu en Egypte et il n’a, à ce jour, fait qu’une seule conférence au Caire, dans un cercle privé. Depuis sa création en 2004, la librairie Oum El Dounia met en avant les titres de Gilbert Sinoué. Et son public est fidèle et nombreux. Combien de fois n’a-t-on pas entendu « Pourquoi Gilbert Sinoué n’est-il pas invité au Caire, beaucoup d’auteurs moins illustres et sans aucune attache locale le sont ». Partant de cette remarque, Oum El Dounia a donc décidé de vous faire découvrir ce personnage ô combien attachant.
Avec 8 rencontres programmées, Gilbert Sinoué pourra discuter du 23 au 29 octobre avec tous ses publics, aussi bien en milieu scolaire, universitaire, que dans les deux centres culturels français du Caire. Moment d’émotion, la rencontre organisée par l’Association des Anciens Elèves des Jésuites qui devrait lui faire retrouver quelques amis d’antan, dans le collège de son enfance.

Oum El Dounia, des espaces librairie spécialisés sur le monde arabe

Depuis 2004, les espaces librairie Oum El Dounia sont une fenêtre ouverte sur le monde arabe, dans sa richesse et sa diversité : des auteurs arabes traduits aux essais sur le Moyen-Orient, de l’apprentissage de l’arabe aux albums de bandes dessinées, de l’égyptologie aux confins du désert libyque … Oum El Dounia est avant tout un lieu de découvertes, qui ne s’arrête pas aux plaisirs littéraires. Oum El Dounia est une boutique entièrement axée autour de ce concept de découverte qui associe un large espace dédié à l’artisanat d’Egypte à une librairie spécialisée.

 Oum El Dounia Centre-ville : 3 rue Talaat Harb, 1er étage, Tél : 23 93 82 73, Ouvert 7 jours/7, 10h-21h                                   
Oum El Dounia Maadi : Rue 23, depuis la rue El Nadi,   Tél : 27 53 04 83, Ouvert 7 jours/7, 9h30-20h30

 Blog : https://librairieoumeldounia.wordpress.com

 Retrouvez-nous sur Facebook : OUM EL DOUNIA

 

Publicités
Cet article, publié dans DIVERS, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s