Italien du Caire, de Mario Rispoli et JC Depaule

  

Mario Rispoli, un Italien né au Caire à la fin des années trente se souvient. Il évoque le monde protégé de son enfance cairote, et la révélation d’un monde plus ouvert à travers l’univers cosmopolite de ses camarades du lycée français. Puis sa  » découverte  » de l’Égypte où il reste, lorsque, après la nationalisation du canal de Suez et la guerre qui s’en est suivie, en 1956, les membres des minorités et des communautés étrangères quittent en masse le pays. Il retrace l’apprentissage et l’exercice du métier de journaliste d’agence et de radio.
 » Roman de formation  » écrit à quatre mains avec Jean-Charles Depaule, que Mario Rispoli a connu au début des années soixante-dix au Caire, cette autobiographie est aussi une méditation sur l’éveil à la sensualité, et sur la mort qui occupe une place si particulière dans la culture napolitaine de ses origines

Ami constant et époux aimant, Mario Rispoli est un homme qui par un sourire et un geste charme son interlocuteur et capture son attention. La curiosité intellectuelle inhérente à son métier de journaliste devient le fil conducteur d’une vie pendant laquelle il a toujours été tendu vers la découverte de l’autre.

Publicités
Cet article, publié dans NOUVEAUTES, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s